Bruxelles: séminaire sur la sensibilisation des jeunes musulmans face à l’extrémisme religieux du 21 au 23 février

L’Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO) organise, du 21 au 23 février à Bruxelles, un séminaire sur le “Renforcement de la communication avec les jeunes musulmans pour les protéger de l’extrémisme religieux”.

Organisé en coordination avec l’Académie européenne de développement et de recherche, ce séminaire intervient dans le cadre de l’importance que prête l’ISESCO à la situation des jeunes en dehors du monde islamique et de la mise en œuvre des mécanismes de communication et dialogue prévus à leur égard, indique l’Organisation dans un communiqué, précisant que l’objectif étant de leur inculquant ainsi les valeurs de la citoyenneté et les sensibilisant aux dangers juridiques de l’extrémisme, de l’intolérance, de la radicalisation et du terrorisme.

Ce séminaire a pour but de discuter des problèmes de la communauté des jeunes musulmans en Belgique, poursuit la même source, précisant qu’il vise également à déterminer les mécanismes nécessaires pour y faire face, particulièrement en ce qui concerne les stéréotypes et les crimes électroniques.

Seront également abordés lors de cette rencontre, les moyens de protéger les jeunes de l’extrémisme et de la radicalisation, ainsi que le renforcement du rôle de ceux-ci dans l’instauration de la coexistence, et ce à la lumière des principes de droit, d’équité, de justice et du respect mutuel.

Le programme de ce séminaire comporte également des discussions sur de nombreux sujets liés à quatre axes concernant "les crimes électroniques en lien avec l’extrémisme du point de vue du droit international", "le rôle des réseaux sociaux dans le renforcement de la diversité culturelle", "les défis et obstacles auxquels fait face la jeunesse musulmane en Belgique et les moyens de les contrer" et "le rôle des jeunes musulmans en Belgique dans le renforcement du dialogue et de la coexistence".

Participent aux travaux de ce séminaire des jeunes actifs dans les organisations de la société civile en Belgique et des experts en nouvelles technologies de l’information et crimes électroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite